29 décembre 2006

L'avenir d'Echecs Info

Puisqu'Echecs Info s'est transformé en un forum au cours des derniers jours, autant continuer à réfléchir sur ce qu'il doit être jusqu'à la fin de la trève des confiseurs. Une précision avant de vous laisser la parole : certains trouvent que je parle trop d'argent et qu'un blog n'est pas fait pour en gagner. J'ai choisi la forme du blog parce que c'est techniquement la plus simple. J'aurais pris celle du site si j'avais su un chouia d'informatique. Je parle d'argent parce que j'estime que le traitement de l'information a un prix. Si je me contentais de compiler les résultats, comme certains sites le font très bien (et c'est utile), sans valeur ajoutée, ce serait effectivement une fausse question. Si j'étais accroché à un site commercial ou à une boutique (comme ChessBase ou The Week in Chess), les articles pourraient être considérés comme un produit d'appel et, dans ce cas, leur gratuité se comprendrait. Je pense que, très profondément, le petit débat que nous avons autour du prix de l'info est parfaitement représentatif, à son échelle modeste, d'un double débat plus vaste, qui s'articule autour de deux axes. 1/ Internet est-il mûr pour le payant ? 2/ L'info pure peut-elle être gratuite ? La réponse à la première question est un oui prudent. Quand on voit que lemonde.fr, le premier site d'information français, va, pour la première année, engranger des bénéfices, quand on voit que, dans le domaine des échecs, ICC a supprimé le jeu gratuit et fait payer pour les parties du championnat du monde, on a de clairs indices de la tendance actuelle. De plus en plus, les internautes sont prêts à consommer. Pour la seconde question, ma réponse est clairement non. Même si l'on peut avoir la fausse impression du contraire, l'information, cela se paye. Que cela soit par la pub (voir les journaux gratuits, les radios et les télés commerciales), par vos impôts (redevance audiovisuelle, financement de l'Agence France Presse), ce que vous avez l'impression de ne pas financer a bel et bien un financement, et, à chaque fois, vous y participez. Si, pour une raison ou pour une autre, les grandes agences (AP, AFP, Reuters, UPI) cessaient de fonctionner, la majorité des journaux mettraient du jour au lendemain la clé sous la porte, à commencer par les gratuits. Je ne parle même pas des portails Internet qui disparaîtraient instantanément.
Pour revenir à ce blog, ou bien vous considérez qu'il n'a pas de valeur ajoutée et dans ce cas, l'information vaut zéro, ou bien vous estimez qu'il apporte un véritable plus et toutes les suggestions pour le rentabiliser sont les bienvenues. Je suis désolé pour ceux qui jugent que la gratuité est un modèle économique viable pour l'information, mais ils se trompent. Le temps que je prends pour faire Echecs Info, c'est autant de temps pris sur mes autres projets personnels. Maintenant, si vous trouvez que je vous fatigue avec mes jérémiades, faites-le moi savoir gentiment. Et j'arrêterai.

29 commentaires:

gizmo3d a dit…

"jérémiades" ?? Non surement pas! C'est une opinion et une question que beaucoup de personnes se posent. Pas seulement a propos des blogs mais globalement a propos d'internet: payant ou pas payant...
Pour vous repondre (au moins en partie) en ce qui me concerne, la publicite ne me gene pas. Je lis de toute facon la partie centrale de l'ecran rarement ce qui se passe dans les panneaux de pub. Par contre je fais parfois l'effort de cliquer dessus :) De la a payer un abonnement pour acceder a l'info que vous pouvez ecrire, je ne crois pas que je franchirai le pas...
Mais j'ai une idee: Ne pourriez vous pas vous associer avec Jean Pierre Mercier de Liberation (http://echecs.blogs.liberation.fr/echecs/)
et faire blog commun? Vous feriez les articles en tant que tels. Monsieur Mercier les problemes. Et vous vous partagez les analyses... Bon OK ca vaut ce que ca vaut... Mais en terme de financement ca peut aider...

Kong a dit…

Que tout ait un coût n'a rien d'étonnant. La magie d'internet est de mettre à la portée de tous une quantité astronomique d'infos. Le challenge étant d'en tirer la substantifique moëlle.

Quant à l'info de niche telle celle concernant les échecs.
Il serait contre productif de la rendre payante pour tous les internautes.
Au-delà de l'aspect de partage qui caractérise le monde du web, en tout cas à l'origine. Par exemple dans le monde scientifique avec la nasa qui fait partager ses découvertes gratuitement à tous ceux qui sont intéressés.

J'y vois un grand frein au développement même de l'info échecs par le simple fait que le caractère payant ne pourra attirer en aucun cas le simple néophyte.

Tout au plus ne seront interéssés que de simples puristes. Qui ne suffiront pas de toute façon à rendre viable une telle entreprise.

La solution se trouve plutôt, dans la recherche de sponsors et pourquoi pas comme vous l'évoquiez plus haut, le rattachement à un site qui financerait vos reportages.

Néanmoins, la formule actuelle avec le financement par les pubs est peut-être pour l'instant la meilleure...même si pour l'instant les revenus générés ne semblent pas mirobolants. De toute façon, il est trop tôt à mon avis pour que vous en fassiez le bilan.

Profitez plutôt des pics d'intérêt que suscitent les grandes manifestations échiquéennes (bientôt Week and Zee) pour étendre votre auditoire et maintenez le cap de la gratuité pour tous.

Sébastien a dit…

Je crois que le contenu de vos articles n'a pas d'égal sur le Net échiquéen français. Cependant vous faites l'erreur de parler de cette publicité.
Vous fournissez votre expertise et cela génère du traffic sur votre blog. Vous avez décidé de diffuser de la publicité sur ce blog et bien pourquoi pas ?
Mais il faut de se contenter de parler d'échecs et continuer à améliorer la fréquentation de votre blog, sans évoquer cette publicité.
Ce blog est une vitrine, il met en évidence votre expertise et peut rapporter, par lui même ou par d'autres moyens, un peu d'argent.

Thierry Catrou a dit…

Vous êtes charmant, tout simplement charmant, ce débat gentillet sur le coût, l'argent et "je vous casse les pieds" est assez délire et forcément précieusement rare. A ce compte ce blog va devenir un must totalement incontournable ! Je ne sais ce qu'il résultera de toutes ces tergiversations (les vôtres et celles des adorables blogeurs !) mais de toute évidence et en cette période il n'est qu'un mot: "Bonne année à tous !"...

Anonyme a dit…

Bien sûr que l'information, la vraie, a de la valeur, donc un coût.
Que faire à notre niveau, celui du visiteur, pour qu'un site comme le vôtre survive ?

Anonyme a dit…

M Barthélémy
Tout d'abord, toutes mes félicitations pour votre excellent blog que je consulte très régulièrement à l'affût de nouveaux articles.
Le ton que vous employez dans vos dernières interventions semble montrer un certain découragement -ou agacement- que je ne serai certainement pas le seul à déceler et à regretter. IL FAUT (pardon pour les majuscules) que votre blog continue d'exister afin d'apporter un oeil "nouveau" sur le monde des échecs. Il y aura toujours des personnes qui gloseront à loisir sur vos articles et sur votre prétendue "soif de l'argent", il y aura toujours des insatisfaits et des râleurs, des gens qui critiquent uniquement pour le plaisir de critiquer quelque chose qui fonctionne bien. Je propose de les laisser de côté. Evidemment, vous de votre côté, le bilan n'est pas fameux: vous prenez de votre temps, vous vous donnez du mal pour nous fournir de la qualité et en retour certains vous "assassinent"!
Continuez de nous intéresser au monde des échecs, attendons que la formule actuelle "payée" par la pub donne ses premiers résultats. Peut-être serait-il également possible que vous trouviez un sponsor (plus facile à dire qu'à faire me direz-vous), ce qui serait plus facile si...vous aviez beaucoup de lecteurs (l'éternel cercle vicieux) aussi ne puis-je que vous encourager à persévérer.
En vous souhaitant d'ores et déjà une excellente année 2007...

Anonyme a dit…

Je comprends tous ces problèmes aux quels vous êtes confrontés. Mais, j'aimerais bien qu'on reparle échecs...

Anonyme a dit…

Bonne année et longue vie à ce chouette blog.

Kevin a dit…

europe echecs parle de ce blog dans leur revue.

AMHA a dit…

A Monsieur Barthélémy :

1/ Internet est-il mûr pour le payant ?
Oui et c'est une évidence.

2/ L'info pure peut-elle être gratuite ?
Vous répondez non, alors que si posez la question à l'envers : L'info pure peut-elle être payante ? la réponse est non aussi. En tous cas dans les échecs.
Si Chessbase, Twic et on peut citer aussi Europe Echecs, ont un site avec des produits et des services payants, plus des infos gratuites, ce n'est pas un hasard. A mon humble avis, vouloir vendre une information, même très bien écrite, par jour, ne peut pas fonctionner. Et si vous comptez sur les clics publicitaires, vous ne ramasserez que des miettes.

A Kevin :
J'ai aussi lu l'article sur les sites Internet dans la revue Europe Echecs et je partage leur avis. J'adore le blog de Susan Polgar, elle aussi donne des infos gratuites et vend des produits à côté. Quant à Christophe Bouton, même si son blog est bête et méchant, ça reste un blog, il n'essaye pas d'en faire une entreprise commerciale.

Fabrice a dit…

Je pense que vous ne devez pas vous sentir coupable de faire payer votre travail, de plus la gratuité jusqu'ici nous a tous permis de voir que votre travail est de qualité ... Il faut trouver une formule du même type que la musique à X€ l'article etc, mais votre blog devient alors un site de vente en ligne et n'aura plus la même présentation. Courage, continuez, et vive l'Open Source!!

geek a dit…

un blog c un blog pas un site internet. vous pouvez pas dire que vous savez pas faire un site, faire un blog en quelques clics, puis vouloir le rentabiliser comme un site internet complet. de toutes facons les blogs c bientot la fin.

"Le blogging et le nombre de contributeurs aux blogs va atteindre un pic au premier semestre 2007" indique le communiqué de presse. "Etant donné l'évolution de la durée moyenne de vie d'un blog, et le taux de croissance du nombre de blogs, il y a déjà plus de 200 millions d'anciens blogueurs. Par conséquent, ce pic du nombre de blogueurs sera aux alentours de 100 millions, au cours de la première moitié de l'année 2007."

En début de semaine, lors de la conférence "Le Web 3", Dave Sifry, fondateur et PDF de Technorati, avait estimé à 60 millions le nombre actuel de blogs.

Les blogs ne vont pas disparaître. On leur redonnera simplement la définition et la place qu'ils méritent, la plus juste : "journaux intimes en ligne".

Jean-François a dit…

Je propose que ceux qui ont un cas de conscience concernant le financement de ce blog cessent de s'y connecter (désolé mais c'est vrai que cette mentalité "tout ou rien" ou plutot "tout pour moi, gratuitement et sans effort" est agaçante) et que ceux qui veulent le voir perdurer cliquent de temps en temps sur les bannières afin de permettre à Mr Barthelemy de continuer son excellent travail de "journaliste" (et oui, c'est un métier).
Depuis sa création, ce blog est devenu ma page de référence sur l'information échiquéenne et à ce titre, je refuse de chercher à comprendre ceux qui n'ont pas de respect pour le travail d'autrui.

S'il vous plait Mr Barthelemy, n'hésitez pas à ajouter des bannières publicitaires, voire des pop-up, si cela peut vous permettre de continuer à nous informer.
Merci

Anonyme a dit…

"Si je me contentais de compiler les résultats, comme certains sites le font très bien (et c'est utile), sans valeur ajoutée..."

C'est méga sympa pour ceux qui nous donnent des infos, gratuitement, depuis des annés : Notzai, Echiquier niçois, Europe Echecs, par exemple.

Je vous donne mon exemple personnel. J'ai la chance d'avoir un travail et une famille. Quand je rentre chez moi je n'ai pas le temps d'aller voir tous les sites internet d'échecs du monde pour savoir se qui se passe. Ma page de démarrage c'est www.echecs.com et j'ai tout en une fois. Les infos, les résultats, les classements, les parties, et gratuitement. Je peux même jouer en direct sur leur site. C'est vrai que sur echecs.com c'est pas aussi bien écrit que sur votre blog, mais j'ai pas deux heures par jour pour visiter des dizaines de sites.

"Si j'étais accroché à un site commercial ou à une boutique (comme ChessBase ou The Week in Chess), les articles pourraient être considérés comme un produit d'appel et, dans ce cas, leur gratuité se comprendrait."

Et voilà, vous avez répondu vous-même à votre question, M. Barthélémy. Si l'info seule se vendait, ils ne s'embêteraient pas à faire tout un site internet + une boutique.

J'aime beaucoup votre blog M. Barthélémy, vous écrivez très bien. Peut-être que vous devriez vendre les articles un par un, vous donnez un résumé et le contenu est payant. Je ne sais pas si ça peut marcher, c'est juste une suggestion. La publicité ne me dérange pas et si certaines m'intéressent, je clique dessus sans problème.

Anonyme a dit…

Internet est-il mûr pour le payant ? Sans doute. Pour autant, doit-on considérer tous les tenants de la gratuité comme des profiteurs ou des voleurs ( peer to peer) potentiels peu respectueux des droits d'auteurs? Quand je vois un chanteur sortir sa énieme merde de compilation à l'occasion des fetes, je me dis que ses droits d'auteurs , il peut se les mettre ou je pense. On a souvent proclamé que le piratage et Internet de manière générale sonnait le glas de l'industrie musicale, cinématographique et de la presse de manière générale. Bien au contraire, moi je pense surtout que le consommateur a enfin son mot à dire par rapport aux merdes qu'on essaie de lui refourger à plein temps. Des exemples? Ils sont trop nombreux, j'aurais pas la place suffisantes pour les énumérer. Parlons plutot de ce qui mérite qu'on débourse de sa poche dans le monde virtuel des échecs. Sans aucun doute, le logiciel fritz ou ses clones et un abonnement pour jouer en ligne sur chessbase. Services impeccables, communautés de joueurs de tout niveau, user-friendly, info nombreuses, cours multimédias, diffucion de tournoi de haut niveau avec commentaies de grand maitres, bref de la balle. J'ai pas mal au cul quand j'ai déboursé de ma poche dans ce cas-ci. Pour paraphrasé un dicton publicitaire bien connu " satisfait ou remboursé", je dirais pour éclairer le débat: " Satisfait ou gratuité" ou "satisfait et piraté" c'est selon.

Anonyme a dit…

Si vous arrêtez parce que ça ne vous rapporte pas c'est que les échecs ne sont pas une passion pour vous.

Anonyme a dit…

Cher monsieur Barthélémy, tous mes voeux pour une année 2007 passionnante sur Echecs Info. Vous pouvez compter d'ores et déjà sur un noyau dur de passionnés, des accros de votre blog. L'info haut de gamme a nécessairement un avenir (ou alors ...)et nous sommes encore un certain nombre (plusieurs même!?)à vouloir y croire.

Anonyme a dit…

Bonne année 2007 à Echecs Info !!
Je paye déjà pour jouer en direct et j'ai pas d'argent pour payer des infos en +. Désolé monsieur Barthélémy je veux bien cliqué sur les pubs mais pas payer en +

LePoulpe a dit…

Internautes depuis très longtemps, je ne suis pas près à payer pour consulter un site, même s'il est de très grande qualités comme celui de Mr Barthélémy. Si tout le web devenait payant, j'attendrais tout simplement la fin du mois pour consulter les résultats et les commentaires sur "Europe-Echecs".
Nous sommes dans un monde ou il faut déjà payer d'une façon perpétuelle. Il y a bien longtemps que je ne prends plus l'autoroute, et je n'ai toujours pas sacrifié à la religion du téléphone portable. Je trouve que mon abonnement à Orange est bien suffisant.
Pour avoir tenu un petit commerce pendant deux ans (fermé maintenant pour déficit), j'ai entendu pas mal de clients parlés dans la boutique ces douze derniers mois. Je peux vous dire par expérience que l'on ne va pas vers les années "consommation".
Le sites payants seront mis en difficulté par la précarité et la récession inévitable, et finiront comme un commerce ordinaire. J'aimerais d'ailleurs savoir si Echecs.com va si bien que ça?????
Je ne suis pas pessimiste mais tout simplement réaliste et témoin d'une époque bien difficile.
Ceci dit, tout de même Bravo Monsieur Barthélémy pour votre travail, et très bonne année 2007 à vous et vos lecteurs.

Pierre Barthélémy a dit…

Certains n'ayant toujours pas compris pourquoi je parle d'argent, je le redis ici de manière très claire : je ne veux rien pour moi mais c'est de l'argent pour... vous. J'en ai besoin pour vous écrire des portraits ou des reportages originaux. J'en ai besoin pour rembourser mes frais parce que, oui, les échecs sont une de mes passions (l'écriture en est une autre), mais pas au point que je finance les reportages de ma poche. Quant aux sites tels que l'Echiquier niçois ou Notzaï, que les choses soient claires là aussi. Je ne les dénigre pas, au contraire. Je les considère comme INDISPENSABLES et je tire mon chapeau à ceux qui les tiennent. Simplement, je ne vois pas l'intérêt pour moi (ni pour vous) de faire la même chose qu'eux étant donné qu'eux le font déjà très bien et depuis longtemps.

Anonyme a dit…

Si ca peut vous servir, lu sur www.journaldunet.com

Bien que séduisants, les liens sponsorisés ne permettent pas, pour le moment, de générer des revenus conséquents en France. Charles Nouÿrit déclare ainsi avoir récolté environ 100 euros par mois en liens Google Adsense sur son blog "iPod Nano Blog", pour un trafic mensuel de 120.000 visiteurs uniques. Pour Nicolas Chaunu, auteur du blog "eMob" dédié au e-learning et fréquenté lui aussi par 120.000 visiteurs uniques mensuels, les revenus se limitent à 50 euros par mois. Enfin, avec ses 25.000 visiteurs uniques mensuels, Philippe Lagane et son blog "Accessoweb", spécialisé sur l'actualité du Web 2.0, n'a pour l'instant empoché que 117 euros en 5 mois. En moyenne, le bloggeur français peut espérer gagner un euro pour mille pages vues.

Et dans l'article d"europe echecs qui parle d'echecs info reyes dit gagner environ 50 dollars par mois avec son site mjae.com avec 698 visiteurs par jour et 1748 pages vue.

laurent a dit…

Personnellement, je trouve votre site excellent, une référence en la matière, et je serai personnellement prêt à payer une modique participation pour que vous puissiez continuer (ne peut-on imaginer une solution consistant à acquitter une modique contribution, comme c'est le cas sur le site echecsemail.com (ou fr, je ne sais plus) ?
En tout cas, bravo pour votre travail, votre écriture, votre pertinence, bref...pour TOUT ! C'est toujours fin et passionnant !
Bonne année 2007 !

Kong a dit…

...Vous avez aussi la possibilité de placer judicieusement une rubrique "Faites un don" avec paiement sécurisé en ligne.

Ce système permettra à vos fans, apparemment nombreux de pouvoir mettre à exécution le désir de rémunérer à leur juste valeurs vos travaux!

Luis Mariano a dit…

Bouh !
C'est vrai qu'il y a là une façon de prendre les lecteurs en otage ! Et alors c'est quoi le site L'Echiquier niçois ? c'est quoi le site de la FFE ? c'est quoi Les Jardins de Caissa ? c'est quoi le site Mieux jouer aux échecs ? c'est quoi le réseau Europe-Echecs.com & Echecs.com & France-echecs.com ? ETC. Eh bien, c'est le Net échiquéen français tel qu'il s'est constitué au fil des années, à partir de passionnés qui s'adressent à d'autres passionnés, et c'est pas mal du tout. Sans parler qu'avec le réseau des sites de clubs, avec le réseau de toutes les pages Liens, on peut aller à la source de l'information (et ce n'est pas valable que pour les échecs) qui n'est plus le privilège d'un journaliste, fusse-t-il du MONDE, sur les réseaux internationaux équivalents et déjà bien connus tels Chessbase, Chesscafe.com, Chessdrum, ETC. Bouh !

thierrycatalan a dit…

bonjour à tous...

je voudrais dire tout d'abord que j'apprecie de lire un blog d'échecs en Francais !!
( l'anglais semble etre devenue la seule langue de la Fide !)

Pour parler franchement , si ce blog était payant, je m'en passerais !

je paye déjà un abonnement à mon fournisseur d'acces internet , et je ne suis pas pret à payer pour lire des articles sur les echecs ...car les pages web sont bien volatiles !!
je prefere de loin acheter une revue mensuelle sur papier, ou un livre que je pourrais feuilleter chez moi à loisir, ( dans mon lit ou à mon bureau..) pendant plusieurs années ...

Par experience je n'ai jamais regardé une page web plusieurs fois par an ...comme je peux le faire avec un article sur papier...

Internet est pour moi comme du consommable ...et je ne suis pas pret à payer pour la lecture éphémère d'un article que j'oublierais le lendemain ....

J'ai des centaines de livres achetés quelquefois tres chers dans mes bibliothèques ...je n'ai aucun article web sur mes rayons..

LeSmurf a dit…

Peut être serait il possible de mettre en place :
1) un lien "don" (chèques, etc);
2) un lien "allo-pass".
Comme ça, ceux qui veulent faire un effort auront la possibilité de le faire.
Et dans 2 mois, on refait le point...

Plus précisément, si vous avez besoin d'une somme de n € pour un reportage, une action précise, vous l'annoncez clairement avec une barre de progression : "Si je parviens à récolter telle somme, alors je pourrais finacer ce reportage". Les internautes pourront suivre la progression au jour le jour.

Si l'argent n'a pas pû être réuni à temps, le reportage ou l'interview sur place n'a pas lieu, et cet argent peut servir pour d'autres occasion. Comme ça, les contributions ne seront pas inutiles.

Pourquoi pas? Ca se tente?

Anonyme a dit…

meilleurs voeux à tous,

j'espère simplement que ce site pourra continuer à vivre car il est trés intéressant.
Pour ce qui est du financement, je ne pense pas qu'il y aura beaucoup de personnes prêtes à payer un abonnement pour le suivre.
Un système de dons peut éventuellement vous apporter quelques deniers... ça commence à entrer dans les mentalités et si on l'explique bien, ça peut marcher.
Le tout complété avec les recettes de la pub...?
Ceci dit, tout dépend de la somme qu'il faut réunir car je ne pense pas qu'on puisse faire fortune avec ces systèmes.

ps: un petit mot pour le post incendiaire situé un peu au dessus de celui ci. Que dire de tels propos? Surement émis par quelqu'un qui n'a jamais rien fait et qui se permet de critiquer les autres, qui plus est de manière grossière. Jalousie? Méchanceté? Frustration ?
j'espère que cette nouvelle année réduira sa bêtise.

chessman a dit…

Il serait dommageable que pour une mesquine histoire de sous, votre chronique s'arrêtat !

Amnesik a dit…

Bonne année M. B

Je lis votre blog régulièrement depuis la création de "Cases noires cases blanches"- un intitulé que je préférais d'ailleurs à celui actuel, car reflétant plus votre démarche- et je l'apprécie énormément, du point de vue strictement échiquéen…
Passionné par ce jeu, je n'ai que peu de temps à y consacrer car, comme nombre d'entre nous, j'ai d'autres centres d'intérêt (vie de famille, travail, divertissements, entretien physique…) et donc votre blog m'as permis de suivre l'actualité échiquéenne avec bonheur puisque vous n'y avez pas fait le sacrifice de la qualité !

Mais il est vrai que lire de l'info sur le web présente un caractère volatile,- je lis et puis je passe à autre chose- et personnellement ce qu'il me reste des consultations de votre blog est le sentiment d'avoir passé d'excellents moments.

Pour amortir le temps et les ressources que vous y consacrez, pourquoi ne pas commercialiser une version récapitulative imprimable périodique sans publicité de vos articles ? Peut-être serait-ce là une solution ?…

En tout cas bonne continuation et merci !