07 décembre 2006

Joël Lautier dément abandonner les échecs

On a pu lire çà et là que le numéro deux français, Joël Lautier (photo ci-contre), mettait un terme définitif à sa carrière. L'information n'est pas complètement exacte, comme me l'a confirmé Joël au téléphone. Il est juste de dire que l'ancien champion du monde junior a quitté Paris pour s'installer à Moscou fin octobre, d'où il envoie au Monde sa chronique hebdomadaire. "Je m'occupe, m'a-t-il dit, du développement international pour Strategica, la première société russe dans le domaine du consulting en stratégie. La société a beaucoup de clients russes et s'intéresse maintenant au marché extérieur et aux sociétés étrangères qui veulent investir en Russie." Joël Lautier a su convaincre un des responsables de Strategica qu'avec son "bagage de grand maître, il était possible de mettre en pratique dans le business la vision stratégique du joueur d'échecs et la méthodologie de prise de décision."
Joël Lautier va donc mettre sa carrière de joueur d'échecs "entre parenthèses" sans l'arrêter complètement : "Dans la mesure du possible, je compte jouer une ou deux compétitions par an, pas plus. Pour la saison à venir, je jouerai le Top 16 en France avec le Chess XV. C'est une reconversion mais les échecs m'intéressent toujours. Je n'arrête pas mon travail avec la Fédération française des échecs, dont je suis toujours vice-président, chargé des questions internationales. Je continuerai de m'occuper des relations avec la FIDE et les fédérations étrangères." Et, bien sûr, il poursuivra sa chronique dans les colonnes du Monde. Il est amusant de noter qu'au moment où Vladimir Kramnik passe beaucoup de temps à Paris, en raison de son idylle avec une de mes consoeurs du Figaro, son ami et ancien secondant quitte la capitale française pour Moscou. "Nous en avons parlé ensemble, raconte Joël, et nous nous sommes dit que nous avions fait un petit roque !"

Post-scriptum : hier, le site a battu tous ses (jeunes) records de fréquentation, à l'occasion de la fin du match Kramnik-Deep Fritz, avec 1 870 pages vues. Pour la première fois, la barre des 1 000 visiteurs a été franchie, avec 1 276 personnes distinctes qui se sont connectées dans la journée du 6 décembre. Merci pour votre fidélité.

2 commentaires:

Mazettovitch a dit…

Bonjour,

Excellents articles, comme à l'accoutumée, avec de bonnes nouvelles concernant Joël Lautier.
Sa rubrique d'Echecs hebdomadaire du Monde, émaillée d'anecdotes vécues par un GMI contemporain, apprécié de ses pairs, a renouvelé le genre avec bonheur.
Petite remarque tout de même (partant du principe que " Qui aime bien châtie bien ") : j'ai trouvé superflus les quelques mots qui précisent explicitement les raisons de la présence de V. Kramnik à Paris.
Merci pour vos informations, et au plaisir de vous lire à nouveau.

Pierre Barthélémy a dit…

Je ne veux évidemment pas tomber dans le people mais il s'agit d'un secret de polichinelle, que j'ai respecté jusqu'à ce que Kramnik décide d'apparaître en public avec l'élue de son coeur, lors de la cérémonie de présentation du match contre Deep Fritz. Si Kramnik décide de vivre à Paris, c'est une info intéressante pour le lecteur français et il a le droit de savoir pourquoi.