14 décembre 2006

Kramnik jouera-t-il Mexico ?

Ce matin, le site Internet de ChessBase, se faisant l'écho d'une interview de Kirsan Ilioumjinov, le président de la FIDE, menée par le site russe ChessPro, assure que Vladimir Kramnik a donné son accord pour disputer, à l'automne 2007, un championnat du monde à Mexico, non sous la traditionnelle forme d'un match d'homme à homme, mais sous celle d'un tournoi avec quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète (Vesseline Topalov excepté). Cette information ne fait que confirmer ce qu'Ilioumjinov avait déjà déclaré à Echecs Info, dans une récente interview, où le président kalmouk répétait à l'envi "C'est signé !"
Info ou intox ? J'avais pour ma part émis quelques doutes sur cette belle assurance, promettant à mes lecteurs de tâcher d'en savoir plus. J'ai donc, pour Le Monde et pour Echecs Info, demandé une interview du principal intéressé, c'est-à-dire Vladimir Kramnik, auprès de son manager, Carsten Hensel. Malheureusement, comme me l'a fait savoir ce dernier par courrier électronique, "après son match contre Deep Fritz à Bonn, auquel assistaient plus de 200 journalistes, Vlad a décidé de se reposer pour de bon, étant donné qu'il a été en permanence sous les feux médiatiques au cours des derniers mois. Il m'a clairement dit qu'il n'était pas prêt pour une quelconque activité publique avant le tournoi de Wijk-aan-Zee (qui se jouera en janvier 2007, NDLR), y compris pour des interviews exclusives." Après ce refus poli, Carsten Hensel a ajouté que cela n'aurait de toute façon pas été le bon moment pour répondre aux questions qui accompagnaient ma demande (à savoir : "Vladimir Kramnik a-t-il signé pour jouer à Mexico ? Si non, a-t-il l'intention de le faire et pourquoi ?"), puisque, je cite le manager du champion du monde, il allait y avoir "plusieurs conversations avec la FIDE au cours des semaines à venir". J'en conclus donc que, contrairement à ce que ressasse Ilioumjinov, rien n'est réglé pour Mexico et que Kramnik se livre actuellement avec la FIDE à un bras de fer à ce sujet. Finalement, le président de la FIDE avait bien raison de me dire qu'il ne considérait pas le processus de réunification comme achevé, car il ne l'est pas. Maintenant qu'il a battu Topalov, poulain de la FIDE et numéro un mondial au classement Elo, Kramnik est en position de dire qu'il veut défendre son titre dans un match (comme le souhaitent 90% des amateurs et probablement 100% des médias) et non dans un tournoi. Le risque d'une nouvelle scission des échecs ne peut donc être écarté.

5 commentaires:

Yann a dit…

Il est dommage que Topalov soit ecarté de ce tournoi.
Une solution pourrait être d'organiser ce tournoi avec les protagonistes prévus avant le match Topalov-Kramnik; le vainqueur du tournoi affronterait le champion du monde Kramnik dans un match en 12/16 ou 24 parties.

Anonyme a dit…

Echecs Info, c'est super !

cayla jonathan a dit…

il est bien ce blog
moi aussi jai le mien
echecsjonathan.blogmee.com

Anonyme a dit…

Il jouera Mexico, c'est sûr...

Anonyme a dit…

A propos du championnat du monde je trouve la formule scandaleuse. Encore une fois comme à san luis mexico va ressembler à un petit championnat du monde entre amis. La formule lybienne était nettement meilleure puisqu´elle a donné la chance à beaucoup plus de joueurs et à la surprise générale ce fut un quasi inconnu qui le gagna ce qui sera impossible avec cette nouvelle formule de sélection par le élo. Qui cela gêne-t-il qu´un inconnu puisse gagner un championnat du monde ?