25 novembre 2006

Flash : nulle dans la première partie du match Kramnik-Deep Fritz

Vladimir Kramnik avait tiré les Blancs pour la première des six parties qui l'opposent, à Bonn, au logiciel Deep Fritz. Ce fut, sans trop de surprise, une catalane, dont le Russe se sert régulièrement. Les partisans du joueur humain ont dû être soulagés de voir que leur poulain avait maîtrisé la partie du début à la fin. Il y eut quelques subtiles escarmouches tactiques. Il y eut même, à un moment, la certitude que Kramnik détenait un petit plus. Etait-il trop petit ? Le champion du monde a-t-il raté quelque chose ? Une analyse fouillée nous le dira. En attendant, Kramnik n'a pris aucun risque, n'a pas vraiment été menacé et a forcé la nulle sans souci au 47e coup. Le score est de 0,5 point partout. Nous verrons, lundi, si, avec les Noirs, le joueur de chair et de sang est aussi à l'aise. C'est aussi lundi que je livrerai quelques commentaires sur cette première partie. Un dernier mot : merci à tous ceux qui m'ont envoyé des messages de soutien après le bilan mitigé du premier mois. Cela fait chaud au coeur.

4 commentaires:

kramnik aller ! a dit…

Début serein pour Kramnik ! Mais qu'en sera t-il avec les pièces noires ?

gizmo3d a dit…

Et que va jouer Fritz avec les blancs?... 1.e4 ?!

Anonyme a dit…

toujours interessant de voir que kramnik est au meme niveau que l'ordinateur avec les blancs ...Mais cette premiere partie l'ordinateur a prouve qu'il etait pas facile a manier

Bruxellois a dit…

Courage! Tes commentaires de très haut qualité ont te permettre avoir une grande audience. J'espere ton analise des parties.