27 novembre 2006

Flash : Kramnik se fait mater comme un débutant !

Ce sera la défaite la plus humiliante de la carrière de Vladimir Kramnik. En allant voir, il y a quelques minutes, où en était la partie, je suis tombé sur un diagramme où les Blancs (Deep Fritz) donnaient échec et mat. Je me suis dit qu'il y avait un problème quelque part et je n'ai pas cru à ce que je voyais. Ce d'autant plus qu'en remontant un coup en arrière, on arrivait à la position ci-contre. Si c'est aux Blancs de jouer, la dame plonge en h7 et c'est fini. Heureusement, le trait est aux Noirs, à Kramnik. Il suffit, pense-t-on sans trop se tromper, de jouer Rg8 pour parer le danger. Je ne sais pas combien de temps il restait au Russe mais le fait est qu'il a proposé l'échange des dames en e3 ! Le champion du monde a oublié qu'il était mat en un coup ! Mais pas l'ordinateur. 1,5-0,5 pour Deep Fritz grâce à cette gaffe auprès de laquelle les bourdes de Vesseline Topalov, pendant le championnat du monde, semblent tout à coup bien pâlichonnes. Je ne sais si cet aveuglement dramatique aurait pu se produire dans une partie contre un joueur humain mais la pression semble déjà se faire sentir sur les épaules du grand Russe, alors qu'on n'en est qu'à la deuxième partie... Analyse plus complète demain.

13 commentaires:

RichardB a dit…

ça a un je ne sais quoi de rassurant, d'humain, cette bourde...
Pour un joueur débutant comme moi, bien sûr ;-)

LeSmurf a dit…

C'est vexant. Jouer (et perdre) comme ça pour un Champion du monde...

Marc a dit…

Ca me rassure un peu. Samedi en interclubs, je me suis trompé de case pour mon roi. Rf5 au lieu de Rg5 ou je devais gagné tranquillement. Résultat je perds 10 coups plus tard car le roi de mon adversaire lui est entré dans ma défense. Mais ouf.....je ne me suis pas fais maté en uncoup ;-)

Daniel a dit…

C'est incroyable ce que la mémoire horizon peut occasionner comme bourde.

J'imagine bien Kramnik entrain de tirer des plans sur la comète, du style : "Tiens ici j'ai plus qu'à échanger les dames et le cavalier contre mon fou ne verra pas le jour grâce à mes pions sur les deux ailes de l'échiquier" et patati et patata et... patatras!

Anonyme a dit…

Il restait une treintaine de minutes à Kramnik. En jouant ...De3, Kramnik se leva tranquillement et alla dans sa salle de repos heureux de la tournure des évènements. Lorsque Kramnik est revenu sur l'échiquier et que Deep Fritz joua Dh7 mat : Kramnik fut consterné.

Mais je crois toujours en la victoire de Kramnik !

Anonyme a dit…

En commercial, on appelle ça un "comme ci que"... Aux échecs, cela me rappel une partie de ma fille, au championnat de France, il existait une menace potentielle sur sa dame, et elle avait pris beaucoup de temps à calculer pour trouver une réplique assez cinglante. Quand le coup se présenta, elle pris deux minutes à revérifier,et a joué... un coup plus loin, laissant sa dame en prise sans contrepartie. Bien sur, il s'agit ici de Kramnik... Mais ce type d'erreur est propre à l'humain.
Et félicitations pour votre blog!

Pierre a dit…

Reste que sur les 2 parties, Kramnik maîtrise parfaitement le jeu et que Fritz est toujours à la traîne...
Maintenant, que Kramnik craque dû au stress ou à la pression, ça n'a rien d'une victoire de la machine. Je pense que Kramnik a largement les moyens de gagner : il a prouvé qu'en match, ses préparations sont redoutables et il est notoirement connu pour être dur à battre.

CarminFish a dit…

N'empêche, s'il se relève de ce coup-là ça voudra dire qu'il est très, très fort... parce qu'il doit avoir conscience d'avoir marqué l'histoire, mais pas dans le bon sens. On n'est malheureusement pas près d'oublier ce "gag".

slavian34 a dit…

Je pense aussi que cette bourde monumentale est le fruit de l'enorme pression qu'est en train de subir V. Kramnik en jouant ce match contre fritz10. Cette pression est aussi a l'origine de sa premiere partie frileuse ou il aurait pu (du?) gagne. Mais en etant trop mefiant, car sachant l'ordinateur infaillible, il n'ose pas prendre des risques (trop) incenses et joue un peu en dedans. On voit ici tout l'aspect psychologique des echecs que le montre de silice et d'acier ne connaitra jamais. Ce n'est pas fritz qui a gagne cette partie, c'est V. Kramnik qui l'a perdu.

Anonyme a dit…

Kramnik a une nouvelle fois maîtrisé son sujet. La machine n'a
pas obtenu le moindre avantage dans ces deux premières parties, ce
qui a peut-être généré un petit excès de confiance chez Vladimir...
En tout cas, le tas de feraille aurait dû rougir de honte de "gagner" de la sorte. On attend
ses excuses.

Faj a dit…

C'est normal que Kramnik s'est fait maté en un. Pourquoi ? Parce qu'il n'avait plus le droit de consulter la base de données sur son écran CQFD ;o)

Anonyme a dit…

ce n'est qu'une machine qui ne recoit rien comme triomphe !

Anonyme a dit…

Mat en 1 coup : du jamais vu à ce niveau ! Hi hi hi! Ho ho! Les circuits imprimés de Fritz s'en tiennent les côtes. Voilà la preuve, pour ceux qui en doutaient encore, que Kramnik joue sans tricher, sans oreillette; qu'il ne s'est pas fait greffer une puce dans le lobe frontal!

A moins que, a moins que... la puce secrète de Vlad n'ait été sur la fréquence du même Fritz qu'il avait devant lui, programmé pour lui dicter l'erreur fatale
qu'il a suivi sans réfléchir...
On n'en sort pas. Désormais, rien ne sera plus comme avant, comme aurait pu dire Alphonse Allais. Il faudra installer les champions dans des bunkers à enterrés à 400 m sous terre, entourés d'une enceinte en plomb de 2 mètres d'épaisseur. Et encore... si les neutrinos étaient porteur d'un message, comme jadis les yaourts aux fruits variés de Tolya ?
Finalement, le vainqueur de ce match est, on peut le dire par avance, l'infaillible Gary, qui a eu mille fois raison d'inventer Free Chess !