24 janvier 2007

Flash : Topalov prend le large

Comme je l’écrivais un peu plus tôt dans la journée, Anand a un « boulevard » devant lui pour la fin du tournoi de Wijk-aan-Zee. Il l’a prouvé aujourd’hui, contre Kariakine, en montrant avec brio que sacrifier une dame contre tour+pièce mineure+ pion est sans doute correct en théorie mais parfois dangereux dans la pratique. Victoire de l’Indien en 63 coups. C’était d’ailleurs la journée des réfutations car Topalov a accepté un sacrifice de pièce de Carlsen puis a tranquillement défendu sa position, jusqu’à ce que le Norvégien concède qu’il n’avait rien obtenu en échange de son cadeau. Toutes les autres parties du tournoi A se sont achevées par le partage du point. Mais il y a nulle et nulle. Des nulles de combat comme les parties Shirov-Ponomariov ou Van Wely-Aronian, et des nulles de salon comme les rencontres Tiviakov-Navara, Radjabov-Svidler et Motylev-Kramnik. Topalov a désormais 1 point entier d’avance sur Teimour Radjabov et 1,5 point sur le quatuor Anand, Aronian, Svidler, Kramnik. Dans le tournoi B, les choses se compliquent pour Maxime Vachier-Lagrave, qui, avec les Noirs, a subi la loi de Dimitri Yakovenko tandis que deux de ses trois poursuivants immédiats, Bologane et Elianov, marquaient le point complet et le rattrapaient à la première place du classement. Il faut que le Français se remette vite de cette défaite car vendredi, il aura de nouveau une grosse partie (mais avec les Blancs) contre Elianov, justement.

1 commentaire:

François a dit…

Topalov est décidément très fort en tournois. Il a un style qui s'y prête.